ACTIA
INSTITUTS TECHNIQUES
CENTRES PARTENAIRES
GUIDES & OUTILS
R&D
EUROPE
INTERNATIONAL
Liens Utiles
Mécarnéo
Coordination
Partenaires
ADIV
CEA - COMMISSARIAT À L'ÉNERGIE ATOMIQUE
INSTITUT PASCAL
SIGMA CLERMONT
UNIVERSITÉ BLAISE-PASCAL
Objectifs

Au cœur d’attentes sociétales de plus en plus fortes, qu’elles portent sur le respect des animaux ou sur les qualités nutritionnelles et sanitaires des produits, les industries carnées doivent relever un certain nombre de défis :
- le réajustement des capacités de production ;
- l’amélioration de la productivité et de l’efficacité industrielle ;
- l’amélioration des conditions de travail par la diminution de la pénibilité des tâches ;
- l’adaptation aux marchés intégrant la maîtrise de la qualité dans ses différentes composantes (sanitaire, nutritionnelle, sensorielle, environnementale).
La mécanisation-robotisation-automatisation des tâches concourt significativement à ces enjeux de compétitivité.
La constitution de l’UMT ACTIA MÉCARNÉO « Mécatronique et robotique dans les filières viande » s’inscrit en cohérence avec les enjeux identifiés par les pouvoirs publics et les différentes démarches engagées pour les soutenir afin de relever la compétitivité de la filière.

Les technologies développées dans le cadre de cette UMT sont tout à fait transposables à la filière aquatique pour laquelle un certain nombre de projets sont d’ores et déjà identifiés en raison de la similitude des problématiques socio-économiques (fréquence des troubles musculo-squelettiques TMS…) et technologiques (manipulation de corps mous et déformables…).

Cette UMT, située à Clermont-Ferrand, a démarré en janvier 2014.

Elle fait suite à l’UMT ACTIA Mécanisation robotisation dans les filières viandes.  

Actions

La structuration de l’UMT s’oriente vers une complémentarité d’axes thématiques (axe 1, axe 2 et axe 3) de recherche et développement en termes de solutions informatisées, mécanisées, robotisées, voire automatisées, et focalisés sur des disciplines et verrous scientifiques différents et complémentaires :

  • mécanisation et robotisation en vue d’une automatisation complète d’opérations unitaires ou de lignes de production ;
  • développement des cobots et aides mécanisées pour réduire la pénibilité et les TMS ;
  • réalité virtuelle et augmentée (application temps réel 3D) support à la formation professionnelle et à l’ergonomie des postes ;
  • organisation et performances industrielles, pilotage systèmes.