Ditect

Les technologies digitales comme facilitateur d’une transformation continue du système de sécurité sanitaire

CONTACT

Souad Christieans (Adiv) & Christophe Cotillon (Actia)
Tél. : 33 (0)4 73 98 53 80   33 (0)1 44 08 86 15

COORDINATION
Université pour l’Agriculture d’Athènes (Grèce)

Partenaires

Trente-trois partenaires dont 21 de 10 pays européens et 12 de Chine : Danemark (Videometer A/S), France (Actia, Adiv), Grèce (Auth, Centaur, Dimitra, Kotino, Papadopoulos, Theta, université pour l’Agriculture d’Athènes, Wings ICT Solutions, Yiotis), Irlande (Glanbia, université collège de Dublin, ), Italie (université Frédéric II de Naples), Pays-Bas (université de Maastricht), République de Chypre (Innews Cyprus LTD, Laboratoire Foodal, ministère de la Santé - SGL), République Tchèque (Wirelessinfo), Royaume-Uni (université de Cranfield), Suisse (Nemis technologies AG).

Chine (Académie chinoise des sciences de la pêche - Institut de recherche des pêches de la mer Jaune, Académie des Sciences pour l’Agriculture en Chine (CAAS), Inner Mongolia Kerchin Cattle Industry CO LTD, Institut des standards de qualité (IQSTAP), Shandong Animal Husbandry co LTD, Shangdong New Hope Liuhe LLC, université de Fudan, université de Sichuan, université de Zhejiang, université des Sciences et Technologies de Shangaï, université pour l’Agriculture de Nanjing, université pour l’Agriculture de Shandong, université pour l’Agriculture en Chine-CAU).

DÉBUT DE PROJET
Novembre 2020

DURÉE
36 mois

Référence

Horizon 2020 - SC2 - N° 861915

Objectifs

Le projet européen Ditect a pour but de faciliter la création de chaînes d’approvisionnement alimentaire nationales et internationales transparentes et fiables, grâce à une approche intégrative soutenue par des technologies d’authentification et de traçabilité de pointe, utilisables sur l’ensemble de la chaîne alimentaire. Pour atteindre cet objectif, Ditect fera un focus sur des secteurs alimentaires prédéfinis pour quatre filières : le maïs (à la fois en tant qu’aliment agricole et comme matière première), les produits carnés, la filière volaille (produits à base de viande de volaille) et les produits de la mer. Pour ces chaînes alimentaires spécifiques, quatre projets pilotes sont prévus avec la participation active de partenaires de l’UE et de la Chine.
Le projet comprend plusieurs objectifs :
1] explorer les besoins, les préférences, l’exigence et l’acceptation de divers groupes d’utilisateurs de la chaîne alimentaire ;

2] mettre en œuvre des modèles de sécurité sanitaire spécifiques aux produits pour les chaînes alimentaires internationales, impliquant plusieurs organisations de l’UE et de la Chine ;

3] fédérer les différents acteurs de la chaîne de valeur alimentaire et les autorités réglementaires de l’UE & la Chine ;

4] concevoir et développer la plate-forme technologique ouverte Ditect dénommée système « intelligent » de gestion et management de la sécurité alimentaire (IFSMS) ;

5] développer le nouveau cadre Ditect au niveau de la chaîne alimentaire ;

6] rendre les offres Ditect efficaces et attractives pour les acteurs commerciaux, tout en instaurant la confiance, en garantissant un risque moindre et en permettant une transformation durable du fonctionnement du marché ;

7] démontrer et valider l’efficacité de Ditect au moyen de modèles d’études de cas de sécurité alimentaires, pour des produits spécifiques du projet ;

8] mettre à l’échelle et communiquer sur les outils développés et les principaux résultats du projet, afin de contribuer à une vision réelle du marché mondial de l’UE et de la Chine.

Actions