Smartchain

EN ROUTE VERS L’INNOVATION, DES SOLUTIONS PRATIQUES ET PERTINENTES POUR LES CIRCUITS COURTS
DANS LE SECTEUR AGRO-ALIMENTAIRE

CONTACT
Christophe Cotillon & Gemma Cornuau (Actia)

COORDINATION
Université d'Hohenheim (Allemagne)

Partenaires

Quarante-trois partenaires représentant onze pays européens, parmi eux 16 cas d’études dans 6 pays d’Europe : Allemagne (Landwirtschaftskammer Niedersachsen, Organic Services GmbH, Solidarische Landwirtschaft EV, université d’Hohenheim), Autriche (Iseki-Food Association), Belgique (Copa Cogeca, European Food Information Council, Eucofel - association européenne du commerce de fruits et légumes de l’UE, FoodDrinkEurope AISBL), Espagne (Fondation AZTI, Fondation Citoliva - Centro de Innovacion y Technologia del Olivar y del Aceite, Gabinete de Gestion Integral de Recursos Sl, deux cas d’études : La Trufa de Álava, Fundacion Lantegi Batuaks), France (Actia, deux cas d’études : CTCPA, Couleur Paysanne), Grèce (Panepistimio Kritis, deux cas d’études : Allotropon Syn.Pe., Cooperatives-Customers of Organic Products GAEA), Hongrie (Campden BRI Magyarorszag Nonprofit Korlatolt Felelossegu Tarsasag,  Kislepteku Termekeloallitok Es Orszagos), Pays-Bas (Stichting Nederlands Bakkerij Centrum, deux cas d’études : Amped Concepts BV, Brandt en Levie BV, université d’Utrecht, université de Wageningen), Serbie (faculté d’Agriculture - université de Belgrade, Institut Za Fiziku, deux cas d’études : Polo-Cacak, Udruzenje kompanija za preradu voca i povrca), Suisse (Eidgenoessisches Departement für Wirtschaft Bildung und Forschung, deux cas d’études : Biofruits SA, Chèvrement bon).

DÉBUT DE PROJET
Septembre 2018

DURÉE
36 mois

Référence

Horizon 2020 - SC2 - n° 773785

Objectifs

Smartchain est un projet ambitieux de trois ans réunissant quarante-trois partenaires de onze pays européens dont une majorité d’acteurs du secteur des circuits courts en Europe. L’objectif principal du projet est de favoriser et d’accélérer la mise en place de circuits courts dans le secteur agro-alimentaire, de mettre en place des actions concrètes et des recommandations, d’introduire de nouveaux modèles économiques plus robustes ainsi que des solutions pratiques innovantes qui permettront d’accroître la compétitivité et la durabilité des systèmes agro-alimentaires européens.

En utilisant une approche menée par la recherche et favorisant les besoins du terrain et des acteurs, le consortium de Smartchain devra :
- réaliser une analyse multiperspectives des 18 cas d’études de circuits courts sous les aspects technologiques, réglementaires, sociaux, économiques et environnementaux ;
- évaluer les liens et interactions parmi les partenaires acteurs dans les circuits courts ;
- identifier les paramètres clés qui influencent une production durable et contribuent au développement rural dans différentes parties de l’Europe.

Le projet doit contribuer à établir neuf communautés de circuits courts (plate-formes collaboratives d’innovation) dans différents pays partenaires (Allemagne, Espagne, France, Grèce, Hongrie, Italie, Pays-Bas, Serbie et Suisse) ainsi qu’une plate-forme virtuelle afin de faciliter l’engagement des professionnels, de rapprocher les agriculteurs des consommateurs dans un environnement de confiance leur permettant de générer des systèmes innovants.

La combinaison d’une approche scientifique avec la connaissance pratique de terrain ainsi que l’organisation d’ateliers favorisant l’innovation permettra le développement de solutions pratiques innovantes ainsi que la promotion de cadres de différentes formes de circuits courts en zone urbaine et rurale.
Smartchain permettra de générer des actions concrètes de transfert de connaissances, au travers de l’organisation d’ateliers rassemblant plusieurs types d’acteurs et d’activités de formation pour les agriculteurs et les entrepreneurs de circuits courts.

Actions