Le réseau Français des instituts techniques de l’agro-alimentaire

AGENDA

Bacillus thuringiensis est-il un bacillus cereus

comme les autres ?

29 janvier 2020 - Paris

Organisé par l'Adria, l'Itab, avec la participation du RMT Actia Qualima

Cette journée de restitution des programmes de recherche Casdar BtID et FranceAgrimer VegexpoBt permettra de faire le point sur l’état des connaissances sur B. thuringiensis, de ses applications phytosanitaires à ses impacts agro-alimentaires.

Programme et inscriptions 

 

 

COLLOQUE « LA TRANSFORMATION DES PRODUITS BIO FACE À DE NOUVEAUX ENJEUX »

11 février 2020 - Arras

Organisé par Adrianor dans le cadre du RMT Actia Transfobio

Évolutions réglementaires, structuration des filières, changement d’échelle, attentes des consommateurs…

La journée alternera présentation des outils développés par le réseau et témoignages (Aprobio, Fleury Michon, Ingrebio, Ingredia, Soup’idéale, Téréos).

Programme et inscriptions

 

 

COLLOQUE BIOADH 2020 « BIOADHÉSION, BIOCONTAMINATION DES SURFACES »

26 et 27 mai 2020 - Bourg-en-Bresse

Organisé avec le RMT Actia Chlean

Thèmes abordés : bioadhésion par colonisation des surfaces biotiques et abiotiques, bioadhésion et physiologie microbienne, bioadhésion et hygiène des équipements agro-alimentaires.

Programme et inscriptions

RÉSEAU ACTIA

Perturbateurs endocriniens dans les contenants en Plastique

L'Assemblée nationale a créé, le 1er février 2019, une mission d'information commune sur les perturbateurs endocriniens présents dans les contenants en plastique alimentaires, cosmétiques et pharmaceutiques. Cette mission est présidée par Monsieur Michel Vialay (député des Yvelines), les co-rapporteures sont Madame Claire Pitollat (députée des Bouches-du-Rhône) et Madame Laurianne Rossi (députée des Hauts-de-Seine). L’ACTIA a été auditionnée le 11 septembre 2019 ; Didier Majou (directeur de l'Actia) était accompagné du professeur Marie-Christine Chagnon (toxicologue, Inserm, AgroSupDijon) et de Philippe Saillard (expert alimentarité des emballages, CTCPA).

L’audition a porté sur les quatre points suivants :

- déterminer les transferts de perturbateurs endocriniens présents dans les contenants en plastique vers le contenu et l’organisme humain ;

- déterminer leurs effets sur la santé et les différentes pathologies qui en découlent ;

- établir et mettre en œuvre des techniques de substitution ;

- mieux appréhender la question des transferts des perturbateurs endocriniens, issus des déchets en plastique disséminés dans la nature et les eaux usées, ainsi que leurs effets lorsqu’ils réintègrent la chaîne alimentaire. 

Décembre 2019

 

 

Le Cervia Paris Île-de-France devient Île-de-France Terres de saveurs

En décidant le mercredi 19 juin 2019, lors d’une assemblée générale extraordinaire, de donner une nouvelle identité à leur organisme, les membres adhérents de l’association ont fait le choix fort de revendiquer une part importante de l’identité du territoire francilien, de la valoriser et de la faire partager par tous, professionnels des secteurs agricoles et alimentaires, ainsi qu’aux consommateurs

franciliens. Avec cette nouvelle dénomination, c’est donc l’ensemble de cette filière d’excellence francilienne allant « du champ à l’assiette », de l’amont à l’aval qui est mis en valeur de manière

distinctive et volontaire. Les missions en tant que Partenaire interface de l’ACTIA restent inchangées.

Contact : Marc Graindorge, marc.graindorge@cervia.fr 

Juillet 2019


L’Itab élargit son champ d’action et devient l’Institut de l’agriculture et de l’alimentation biologiques

Créé pour « développer des techniques au service des systèmes agricoles Bio, productifs, durables et résilients », l’Itab élargit aujourd’hui son champ d’action « aux systèmes alimentaires Bio et durables ». Initialement Institut technique agricole, l’Itab est devenu Institut technique agro-industriel en 2017. Pour accompagner ce changement, l’Itab se nomme désormais l’Institut de l’agriculture et de l’alimentation biologiques et se dote d’un nouveau logotype. L’objectif : « accompagner plus généralement la transition vers l’agro-écologie, en cohérence avec les attentes des consommateurs et de la société », précise l’institut.

Mars 2019

 

 


MOOC QUALITÉ DES ALIMENTS

À nouveau en ligne du 7 janvier au 4 mars 2019
Via ce MOOC de quatre semaines, l’ACTIA vous propose d’appréhender les qualités microbiologique, nutritionnelle, sensorielle et environnementale d’un aliment et la manière dont elles interagissent.
En seulement une heure par semaine, complétez vos connaissances sur des sujets fondamentaux de l’agro-alimentaire afin de vous ouvrir à de nouvelles perspectives.

mooc.actia-asso.eu 
Décembre 2018    

 

Six ITAI reconnus par la DGAL pour valider les dossiers de durée de vie microbiologique des aliments

Les exploitants du secteur alimentaire doivent s’assurer que les denrées alimentaires mises sur le marché ne sont pas dangereuses. Pour cela, ils élaborent un plan de maîtrise sanitaire afin de définir des mesures de maîtrise des dangers identifiés et vérifient que ces mesures de maîtrise sont efficaces. La validation et la vérification des durées de vie microbiologiques des aliments font partie de ces mesures de maîtrise. Certains exploitants du secteur alimentaire ou des interprofessions peuvent souhaiter bénéficier d’un avis complémentaire sur leurs dossiers de durée de vie microbiologique.
Dorénavant, les expertises des ITAI membres du réseau RMT Actia Qualima, ACTALIA, ADIV, ADRIA, AÉRIAL, CTCPA, IFIP, sont reconnues par la direction générale de l’Alimentation du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation : les dossiers de validation de la durée de vie qu’ils rédigent sont considérés comme validés de fait par l’administration.

Instruction présentant les modalités définies pour la validation des dossiers de durée de vie microbiologique

Avril 2018

RECHERCHE & DÉVELOPPEMENT

LES PARTENAIRES DU PROJET PRO-ORG RECHERCHENT DES ENTREPRISES POUR TESTER LE GUIDE SUR LA TRANSFORMATION DES PRODUITS BIO 

L’université des Sciences de la vie de Varsovie (Pologne) partenaire du projet Core Organic Pro-Org visant à proposer un guide de bonnes pratiques de transformation à l’usage des opérateurs bio européens, a organisé une réunion de projet, les 11 et 12 septembre 2019, à Varsovie. À cette occasion, les partenaires ont pu travailler sur la proposition de cadre d’évaluation des procédés de transformation, présenter les résultats de l’étude « Bio produit » menée par l’université de Münster et planifier le lancement de l’étude marketing par le FIBL (Institut de recherche de l’agriculture biologique de Suisse).
Le projet arrive à mi-parcours, les partenaires sont actuellement à la recherche d’entreprises qui souhaiteraient participer à la phase d’essai du guide de bonnes pratiques.
Concrètement, il s’agira de tester le cadre d’évaluation afin de vérifier sa pertinence pour différentes filières et s’il correspond aux attentes des entreprises afin d’améliorer les différentes qualités de leurs produits transformés.
Pour participer au test, merci de contacter Rodolphe Vidal : rodolphe.vidal@itab.asso.fr ou Christophe Cotillon, c.cotillon@actia-asso.eu.
Pour suivre le projet, vous pouvez vous inscrire à la lettre d’information Pro-Org en bas des pages du site.

Décembre 2019

 

Projet Foodfreeze : comment gérer le givre dans les entreprises agro-alimentaires ?

La gestion du givre, lors des opérations de surgélation et de stockage des produits, est faite de manière empirique. Or le givre a un impact sur l’efficacité énergétique des installations, mais potentiellement aussi sur la qualité des produits congelés ou surgelés.

Quatre partenaires du Réseau Actia Écofluides, Oniris (coordinateur), le Cetiat, Aquimer et le Critt Agroalimentaire Paca se sont donc saisis de ce sujet au côté d’un fournisseur d’équipements, GEA Réfrigération. Retenu à l’appel à projets de recherche Énergie durable de l’Ademe, Foodfreeze a démarré en juin 2018, et se terminera fin 2021. Foodfreeze permettra de proposer aux industriels de l’agro-alimentaire et aux professionnels du froid des modèles numériques de simulation de la croissance du givre afin d’optimiser les séquences de dégivrage. Une méthode de diagnostic des surgélateurs sera également développée.

Contact : cyril.toublanc@oniris-nantes.fr

Juillet 2019

 

Développement des circuits courts : votre avis nous intéresse pour faire avancer le projet européen Smartchain

L’ACTIA et le CTCPA participent au projet européen Smartchain sur les circuits courts qui rassemble quarante-trois partenaires issus de onze pays. Il se base sur dix-huit études de cas de circuits courts réparties dans toute l’Europe. L’objectif principal du projet est d’identifier, à partir de ces cas d’études, les facteurs clés permettant d’influencer le développement du circuit court.

Dans le cadre de ce projet, un questionnaire a été élaboré afin d’identifier les leviers et obstacles au développement de ces circuits. Il est destiné à tous les acteurs de la chaîne agro-alimentaire que ce soient les producteurs, transformateurs, distributeurs, mais aussi toutes les structures de support et d’accompagnement.

Merci de prendre quelques minutes pour répondre au questionnaire disponible via ce lien. Vos connaissances et votre retour d’expérience nous apporteront une aide précieuse pour faire avancer le projet.

Ce projet est financé par le programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 de l’Union européenne dans le cadre de la convention de subvention n° 773785.

Juillet 2019

 

Le projet Oxyvir de l’UMT Actia Virocontrol mis à l’honneur au salon de l’Agriculture

Vendredi 1er mars 2019 au salon de l’Agriculture s’est tenue une table ronde sur le thème « Les aquacultures, des filières d’avenir », organisée par la direction des Pêches maritimes et de l’Aquaculture du ministère de l’Agriculture. Actalia y a été convié pour présenter le projet Oxyvir, financé par le FEAMP et la région Normandie, qui a pour but de développer une méthode permettant de discriminer les norovirus infectieux des norovirus non infectieux dans les coquillages, et ainsi améliorer la gestion du danger à norovirus par les pouvoirs publics. Choisi parmi une cinquantaine de projets financés par le FEAMP, les résultats d’Oxyvir attendus pour 2020 représentent un réel enjeu pour l’aquaculture en participant à la pérennité de la filière conchylicole.

Contact : Nicolas Boudaud, n.boudaud@actalia.eu

Mars 2019

LETTRE D’INFORMATION ACTIA

L’Actia édite chaque trimestre une lettre d’information scientifique et technique faisant une synthèse des activités et résultats scientifiques des centres du réseau Actia. Vous pouvez télécharger ci-dessous toutes les lettres Actialités ayant été publiées.

 

OCTOBRE 2019

 

JUILLET 2019

 

MARS 2019

 

NOVEMBRE 2018

 

AOÛT 2018

 

AVRIL 2018

 

NOVEMBRE 2017

 

JUIN 2017

 

FÉVRIER 2017

 

NOVEMBRE 2016

 

JANVIER 2016

 

OCTOBRE 2015

 

JUIN 2015

 

JANVIER 2015

 

NOVEMBRE 2014

 

JUILLET 2014

 

JANVIER 2014

 

SEPTEMBRE 2013

 

MAI 2013

 

 

 

 

 

REVUE DE PRESSE

POUR ACCÉDER AUX REVUES DE PRESSE VEUILLEZ VOUS IDENTIFIER

RÉSERVÉ AUX MEMBRES DU RÉSEAU ACTIA AYANT DÉJÀ REÇU

LEURS IDENTIFIANTS D’ACCÈS EXTRANET.

 

REVUE DE PRESSE

LES PARTENAIRES DU PROJET PRO-ORG RECHERCHENT DES ENTREPRISES POUR TESTER LE GUIDE SUR LA TRANSFORMATION DES PRODUITS BIOS 

L’université des Sciences de la vie de Varsovie (Pologne) partenaire du projet Core Organic Pro-Org visant à proposer un guide de bonnes pratiques de transformation à l’usage des opérateurs bio européens, a organisé une réunion de projet, les 11 et 12 septembre 2019, à Varsovie. À cette occasion, les partenaires ont pu travailler sur la proposition de cadre d’évaluation des procédés de transformation, présenter les résultats de l’étude « Bio produit » menée par l’université de Münster et planifier le lancement de l’étude marketing par le FIBL (Institut de recherche de l’agriculture biologique de Suisse).
Le projet arrive à mi-parcours, les partenaires sont actuellement à la recherche d’entreprises qui souhaiteraient participer à la phase d’essai du guide de bonnes pratiques.
Concrètement, il s’agira de tester le cadre d’évaluation afin de vérifier sa pertinence pour différentes filières et s’il correspond aux attentes des entreprises afin d’améliorer les différentes qualités de leurs produits transformés.
Pour participer au test, merci de contacter Rodolphe Vidal : rodolphe.vidal@itab.asso.fr ou Christophe Cotillon, c.cotillon@actia-asso.eu.
Pour suivre le projet, vous pouvez vous inscrire à la lettre d’information Pro-Org en bas des pages du site.

Décembre 2019

 

Projet Foodfreeze : comment gérer le givre dans les entreprises agro-alimentaires ?

La gestion du givre, lors des opérations de surgélation et de stockage des produits, est faite de manière empirique. Or le givre a un impact sur l’efficacité énergétique des installations, mais potentiellement aussi sur la qualité des produits congelés ou surgelés.

Quatre partenaires du Réseau Actia Écofluides, Oniris (coordinateur), le Cetiat, Aquimer et le Critt Agroalimentaire Paca se sont donc saisis de ce sujet au côté d’un fournisseur d’équipements, GEA Réfrigération. Retenu à l’appel à projets de recherche Énergie durable de l’Ademe, Foodfreeze a démarré en juin 2018, et se terminera fin 2021. Foodfreeze permettra de proposer aux industriels de l’agro-alimentaire et aux professionnels du froid des modèles numériques de simulation de la croissance du givre afin d’optimiser les séquences de dégivrage. Une méthode de diagnostic des surgélateurs sera également développée.

Contact : cyril.toublanc@oniris-nantes.fr

Juillet 2019

 

Développement des circuits courts : votre avis nous intéresse pour faire avancer le projet européen Smartchain

L’ACTIA et le CTCPA participent au projet européen Smartchain sur les circuits courts qui rassemble quarante-trois partenaires issus de onze pays. Il se base sur dix-huit études de cas de circuits courts réparties dans toute l’Europe. L’objectif principal du projet est d’identifier, à partir de ces cas d’études, les facteurs clés permettant d’influencer le développement du circuit court.

Dans le cadre de ce projet, un questionnaire a été élaboré afin d’identifier les leviers et obstacles au développement de ces circuits. Il est destiné à tous les acteurs de la chaîne agro-alimentaire que ce soient les producteurs, transformateurs, distributeurs, mais aussi toutes les structures de support et d’accompagnement.

Merci de prendre quelques minutes pour répondre au questionnaire disponible via ce lien. Vos connaissances et votre retour d’expérience nous apporteront une aide précieuse pour faire avancer le projet.

Ce projet est financé par le programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 de l’Union européenne dans le cadre de la convention de subvention n° 773785.

Juillet 2019

 

Le projet Oxyvir de l’UMT Actia Virocontrol mis à l’honneur au salon de l’Agriculture

Vendredi 1er mars 2019 au salon de l’Agriculture s’est tenue une table ronde sur le thème « Les aquacultures, des filières d’avenir », organisée par la direction des Pêches maritimes et de l’Aquaculture du ministère de l’Agriculture. Actalia y a été convié pour présenter le projet Oxyvir, financé par le FEAMP et la région Normandie, qui a pour but de développer une méthode permettant de discriminer les norovirus infectieux des norovirus non infectieux dans les coquillages, et ainsi améliorer la gestion du danger à norovirus par les pouvoirs publics. Choisi parmi une cinquantaine de projets financés par le FEAMP, les résultats d’Oxyvir attendus pour 2020 représentent un réel enjeu pour l’aquaculture en participant à la pérennité de la filière conchylicole.

Contact : Nicolas Boudaud, n.boudaud@actalia.eu

Mars 2019

Bacillus thuringiensis est-il un bacillus cereus

comme les autres ?

29 janvier 2020 - Paris

Organisé par l'Adria, l'Itab, avec la participation du RMT Actia Qualima

Cette journée de restitution des programmes de recherche Casdar BtID et FranceAgrimer VegexpoBt permettra de faire le point sur l’état des connaissances sur B. thuringiensis, de ses applications phytosanitaires à ses impacts agro-alimentaires.

Programme et inscriptions 

 

 

COLLOQUE « LA TRANSFORMATION DES PRODUITS BIO FACE À DE NOUVEAUX ENJEUX »

11 février 2020 - Arras

Organisé par Adrianor dans le cadre du RMT Actia Transfobio

Évolutions réglementaires, structuration des filières, changement d’échelle, attentes des consommateurs…

La journée alternera présentation des outils développés par le réseau et témoignages (Aprobio, Fleury Michon, Ingrebio, Ingredia, Soup’idéale, Téréos).

Programme et inscriptions

 

 

COLLOQUE BIOADH 2020 « BIOADHÉSION, BIOCONTAMINATION DES SURFACES »

26 et 27 mai 2020 - Bourg-en-Bresse

Organisé avec le RMT Actia Chlean

Thèmes abordés : bioadhésion par colonisation des surfaces biotiques et abiotiques, bioadhésion et physiologie microbienne, bioadhésion et hygiène des équipements agro-alimentaires.

Programme et inscriptions

Perturbateurs endocriniens dans les contenants en Plastique

L'Assemblée nationale a créé, le 1er février 2019, une mission d'information commune sur les perturbateurs endocriniens présents dans les contenants en plastique alimentaires, cosmétiques et pharmaceutiques. Cette mission est présidée par Monsieur Michel Vialay (député des Yvelines), les co-rapporteures sont Madame Claire Pitollat (députée des Bouches-du-Rhône) et Madame Laurianne Rossi (députée des Hauts-de-Seine). L’ACTIA a été auditionnée le 11 septembre 2019 ; Didier Majou (directeur de l'Actia) était accompagné du professeur Marie-Christine Chagnon (toxicologue, Inserm, AgroSupDijon) et de Philippe Saillard (expert alimentarité des emballages, CTCPA).

L’audition a porté sur les quatre points suivants :

- déterminer les transferts de perturbateurs endocriniens présents dans les contenants en plastique vers le contenu et l’organisme humain ;

- déterminer leurs effets sur la santé et les différentes pathologies qui en découlent ;

- établir et mettre en œuvre des techniques de substitution ;

- mieux appréhender la question des transferts des perturbateurs endocriniens, issus des déchets en plastique disséminés dans la nature et les eaux usées, ainsi que leurs effets lorsqu’ils réintègrent la chaîne alimentaire. 

Décembre 2019

 

 

Le Cervia Paris Île-de-France devient Île-de-France Terres de saveurs

En décidant le mercredi 19 juin 2019, lors d’une assemblée générale extraordinaire, de donner une nouvelle identité à leur organisme, les membres adhérents de l’association ont fait le choix fort de revendiquer une part importante de l’identité du territoire francilien, de la valoriser et de la faire partager par tous, professionnels des secteurs agricoles et alimentaires, ainsi qu’aux consommateurs

franciliens. Avec cette nouvelle dénomination, c’est donc l’ensemble de cette filière d’excellence francilienne allant « du champ à l’assiette », de l’amont à l’aval qui est mis en valeur de manière

distinctive et volontaire. Les missions en tant que Partenaire interface de l’ACTIA restent inchangées.

Contact : Marc Graindorge, marc.graindorge@cervia.fr 

Juillet 2019


L’Itab élargit son champ d’action et devient l’Institut de l’agriculture et de l’alimentation biologiques

Créé pour « développer des techniques au service des systèmes agricoles Bio, productifs, durables et résilients », l’Itab élargit aujourd’hui son champ d’action « aux systèmes alimentaires Bio et durables ». Initialement Institut technique agricole, l’Itab est devenu Institut technique agro-industriel en 2017. Pour accompagner ce changement, l’Itab se nomme désormais l’Institut de l’agriculture et de l’alimentation biologiques et se dote d’un nouveau logotype. L’objectif : « accompagner plus généralement la transition vers l’agro-écologie, en cohérence avec les attentes des consommateurs et de la société », précise l’institut.

Mars 2019

 

 


MOOC QUALITÉ DES ALIMENTS

À nouveau en ligne du 7 janvier au 4 mars 2019
Via ce MOOC de quatre semaines, l’ACTIA vous propose d’appréhender les qualités microbiologique, nutritionnelle, sensorielle et environnementale d’un aliment et la manière dont elles interagissent.
En seulement une heure par semaine, complétez vos connaissances sur des sujets fondamentaux de l’agro-alimentaire afin de vous ouvrir à de nouvelles perspectives.

mooc.actia-asso.eu 
Décembre 2018    

 

Six ITAI reconnus par la DGAL pour valider les dossiers de durée de vie microbiologique des aliments

Les exploitants du secteur alimentaire doivent s’assurer que les denrées alimentaires mises sur le marché ne sont pas dangereuses. Pour cela, ils élaborent un plan de maîtrise sanitaire afin de définir des mesures de maîtrise des dangers identifiés et vérifient que ces mesures de maîtrise sont efficaces. La validation et la vérification des durées de vie microbiologiques des aliments font partie de ces mesures de maîtrise. Certains exploitants du secteur alimentaire ou des interprofessions peuvent souhaiter bénéficier d’un avis complémentaire sur leurs dossiers de durée de vie microbiologique.
Dorénavant, les expertises des ITAI membres du réseau RMT Actia Qualima, ACTALIA, ADIV, ADRIA, AÉRIAL, CTCPA, IFIP, sont reconnues par la direction générale de l’Alimentation du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation : les dossiers de validation de la durée de vie qu’ils rédigent sont considérés comme validés de fait par l’administration.

Instruction présentant les modalités définies pour la validation des dossiers de durée de vie microbiologique

Avril 2018

LES PARTENAIRES DU PROJET PRO-ORG RECHERCHENT DES ENTREPRISES POUR TESTER LE GUIDE SUR LA TRANSFORMATION DES PRODUITS BIO 

L’université des Sciences de la vie de Varsovie (Pologne) partenaire du projet Core Organic Pro-Org visant à proposer un guide de bonnes pratiques de transformation à l’usage des opérateurs bio européens, a organisé une réunion de projet, les 11 et 12 septembre 2019, à Varsovie. À cette occasion, les partenaires ont pu travailler sur la proposition de cadre d’évaluation des procédés de transformation, présenter les résultats de l’étude « Bio produit » menée par l’université de Münster et planifier le lancement de l’étude marketing par le FIBL (Institut de recherche de l’agriculture biologique de Suisse).
Le projet arrive à mi-parcours, les partenaires sont actuellement à la recherche d’entreprises qui souhaiteraient participer à la phase d’essai du guide de bonnes pratiques.
Concrètement, il s’agira de tester le cadre d’évaluation afin de vérifier sa pertinence pour différentes filières et s’il correspond aux attentes des entreprises afin d’améliorer les différentes qualités de leurs produits transformés.
Pour participer au test, merci de contacter Rodolphe Vidal : rodolphe.vidal@itab.asso.fr ou Christophe Cotillon, c.cotillon@actia-asso.eu.
Pour suivre le projet, vous pouvez vous inscrire à la lettre d’information Pro-Org en bas des pages du site.

Décembre 2019

 

Projet Foodfreeze : comment gérer le givre dans les entreprises agro-alimentaires ?

La gestion du givre, lors des opérations de surgélation et de stockage des produits, est faite de manière empirique. Or le givre a un impact sur l’efficacité énergétique des installations, mais potentiellement aussi sur la qualité des produits congelés ou surgelés.

Quatre partenaires du Réseau Actia Écofluides, Oniris (coordinateur), le Cetiat, Aquimer et le Critt Agroalimentaire Paca se sont donc saisis de ce sujet au côté d’un fournisseur d’équipements, GEA Réfrigération. Retenu à l’appel à projets de recherche Énergie durable de l’Ademe, Foodfreeze a démarré en juin 2018, et se terminera fin 2021. Foodfreeze permettra de proposer aux industriels de l’agro-alimentaire et aux professionnels du froid des modèles numériques de simulation de la croissance du givre afin d’optimiser les séquences de dégivrage. Une méthode de diagnostic des surgélateurs sera également développée.

Contact : cyril.toublanc@oniris-nantes.fr

Juillet 2019

 

Développement des circuits courts : votre avis nous intéresse pour faire avancer le projet européen Smartchain

L’ACTIA et le CTCPA participent au projet européen Smartchain sur les circuits courts qui rassemble quarante-trois partenaires issus de onze pays. Il se base sur dix-huit études de cas de circuits courts réparties dans toute l’Europe. L’objectif principal du projet est d’identifier, à partir de ces cas d’études, les facteurs clés permettant d’influencer le développement du circuit court.

Dans le cadre de ce projet, un questionnaire a été élaboré afin d’identifier les leviers et obstacles au développement de ces circuits. Il est destiné à tous les acteurs de la chaîne agro-alimentaire que ce soient les producteurs, transformateurs, distributeurs, mais aussi toutes les structures de support et d’accompagnement.

Merci de prendre quelques minutes pour répondre au questionnaire disponible via ce lien. Vos connaissances et votre retour d’expérience nous apporteront une aide précieuse pour faire avancer le projet.

Ce projet est financé par le programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 de l’Union européenne dans le cadre de la convention de subvention n° 773785.

Juillet 2019

 

Le projet Oxyvir de l’UMT Actia Virocontrol mis à l’honneur au salon de l’Agriculture

Vendredi 1er mars 2019 au salon de l’Agriculture s’est tenue une table ronde sur le thème « Les aquacultures, des filières d’avenir », organisée par la direction des Pêches maritimes et de l’Aquaculture du ministère de l’Agriculture. Actalia y a été convié pour présenter le projet Oxyvir, financé par le FEAMP et la région Normandie, qui a pour but de développer une méthode permettant de discriminer les norovirus infectieux des norovirus non infectieux dans les coquillages, et ainsi améliorer la gestion du danger à norovirus par les pouvoirs publics. Choisi parmi une cinquantaine de projets financés par le FEAMP, les résultats d’Oxyvir attendus pour 2020 représentent un réel enjeu pour l’aquaculture en participant à la pérennité de la filière conchylicole.

Contact : Nicolas Boudaud, n.boudaud@actalia.eu

Mars 2019

L’Actia édite chaque trimestre une lettre d’information scientifique et technique faisant une synthèse des activités et résultats scientifiques des centres du réseau Actia. Vous pouvez télécharger ci-dessous toutes les lettres Actialités ayant été publiées.

 

OCTOBRE 2019

 

JUILLET 2019

 

MARS 2019

 

NOVEMBRE 2018

 

AOÛT 2018

 

AVRIL 2018

 

NOVEMBRE 2017

 

JUIN 2017

 

FÉVRIER 2017

 

NOVEMBRE 2016

 

JANVIER 2016

 

OCTOBRE 2015

 

JUIN 2015

 

JANVIER 2015

 

NOVEMBRE 2014

 

JUILLET 2014

 

JANVIER 2014

 

SEPTEMBRE 2013

 

MAI 2013

 

 

 

 

 

POUR ACCÉDER AUX REVUES DE PRESSE VEUILLEZ VOUS IDENTIFIER

RÉSERVÉ AUX MEMBRES DU RÉSEAU ACTIA AYANT DÉJÀ REÇU

LEURS IDENTIFIANTS D’ACCÈS EXTRANET.

 

LES PARTENAIRES DU PROJET PRO-ORG RECHERCHENT DES ENTREPRISES POUR TESTER LE GUIDE SUR LA TRANSFORMATION DES PRODUITS BIOS 

L’université des Sciences de la vie de Varsovie (Pologne) partenaire du projet Core Organic Pro-Org visant à proposer un guide de bonnes pratiques de transformation à l’usage des opérateurs bio européens, a organisé une réunion de projet, les 11 et 12 septembre 2019, à Varsovie. À cette occasion, les partenaires ont pu travailler sur la proposition de cadre d’évaluation des procédés de transformation, présenter les résultats de l’étude « Bio produit » menée par l’université de Münster et planifier le lancement de l’étude marketing par le FIBL (Institut de recherche de l’agriculture biologique de Suisse).
Le projet arrive à mi-parcours, les partenaires sont actuellement à la recherche d’entreprises qui souhaiteraient participer à la phase d’essai du guide de bonnes pratiques.
Concrètement, il s’agira de tester le cadre d’évaluation afin de vérifier sa pertinence pour différentes filières et s’il correspond aux attentes des entreprises afin d’améliorer les différentes qualités de leurs produits transformés.
Pour participer au test, merci de contacter Rodolphe Vidal : rodolphe.vidal@itab.asso.fr ou Christophe Cotillon, c.cotillon@actia-asso.eu.
Pour suivre le projet, vous pouvez vous inscrire à la lettre d’information Pro-Org en bas des pages du site.

Décembre 2019

 

Projet Foodfreeze : comment gérer le givre dans les entreprises agro-alimentaires ?

La gestion du givre, lors des opérations de surgélation et de stockage des produits, est faite de manière empirique. Or le givre a un impact sur l’efficacité énergétique des installations, mais potentiellement aussi sur la qualité des produits congelés ou surgelés.

Quatre partenaires du Réseau Actia Écofluides, Oniris (coordinateur), le Cetiat, Aquimer et le Critt Agroalimentaire Paca se sont donc saisis de ce sujet au côté d’un fournisseur d’équipements, GEA Réfrigération. Retenu à l’appel à projets de recherche Énergie durable de l’Ademe, Foodfreeze a démarré en juin 2018, et se terminera fin 2021. Foodfreeze permettra de proposer aux industriels de l’agro-alimentaire et aux professionnels du froid des modèles numériques de simulation de la croissance du givre afin d’optimiser les séquences de dégivrage. Une méthode de diagnostic des surgélateurs sera également développée.

Contact : cyril.toublanc@oniris-nantes.fr

Juillet 2019

 

Développement des circuits courts : votre avis nous intéresse pour faire avancer le projet européen Smartchain

L’ACTIA et le CTCPA participent au projet européen Smartchain sur les circuits courts qui rassemble quarante-trois partenaires issus de onze pays. Il se base sur dix-huit études de cas de circuits courts réparties dans toute l’Europe. L’objectif principal du projet est d’identifier, à partir de ces cas d’études, les facteurs clés permettant d’influencer le développement du circuit court.

Dans le cadre de ce projet, un questionnaire a été élaboré afin d’identifier les leviers et obstacles au développement de ces circuits. Il est destiné à tous les acteurs de la chaîne agro-alimentaire que ce soient les producteurs, transformateurs, distributeurs, mais aussi toutes les structures de support et d’accompagnement.

Merci de prendre quelques minutes pour répondre au questionnaire disponible via ce lien. Vos connaissances et votre retour d’expérience nous apporteront une aide précieuse pour faire avancer le projet.

Ce projet est financé par le programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 de l’Union européenne dans le cadre de la convention de subvention n° 773785.

Juillet 2019

 

Le projet Oxyvir de l’UMT Actia Virocontrol mis à l’honneur au salon de l’Agriculture

Vendredi 1er mars 2019 au salon de l’Agriculture s’est tenue une table ronde sur le thème « Les aquacultures, des filières d’avenir », organisée par la direction des Pêches maritimes et de l’Aquaculture du ministère de l’Agriculture. Actalia y a été convié pour présenter le projet Oxyvir, financé par le FEAMP et la région Normandie, qui a pour but de développer une méthode permettant de discriminer les norovirus infectieux des norovirus non infectieux dans les coquillages, et ainsi améliorer la gestion du danger à norovirus par les pouvoirs publics. Choisi parmi une cinquantaine de projets financés par le FEAMP, les résultats d’Oxyvir attendus pour 2020 représentent un réel enjeu pour l’aquaculture en participant à la pérennité de la filière conchylicole.

Contact : Nicolas Boudaud, n.boudaud@actalia.eu

Mars 2019

Vous recherchez

Contact

16 rue Claude-bernard . 75231 PARIS CEDEX 05

Tél. : 33 (0)1 44 08 86 20 . FAX : 33 (0)1 44 08 86 21

Courriel : actia@actia-asso-eu

Plan d’accès

Actualités

Informations légales