Le réseau Français des instituts techniques de l’agro-alimentaire

Agenda

RV formulation : origine et garantie des ingrédients

5 novembre 2020 - En ligne

L'Adrianor organise cette 4e édition en 100 % digital sur les attentes des consommateurs vis-à-vis de la qualité et de la traçabilité des ingrédients utilisés dans les produits alimentaires. Vous y retrouverez notamment des conférences, des solutions de fournisseurs qui vous présenteront leur offre ingrédients, une vidéo de démonstration de fabrication d’un produit. 

Programme 


Journées Aliments & Santé

18 et 19 novembre 2020 - En ligne
La plus importante convention d’affaires européenne du secteur organisée par le Critt agro-alimentaire de La Rochelle propose une nouvelle version, en format exclusivement numérique : présentation des partenaires, des exposants, catalogue innovations, tendances internationales, conférences et ateliers…

www.jas-larochelle.fr  

 

3e Symposium Fruit & Veg Processing

24 et 25 novembre 2020 - En ligne
Comment permettre aux fruits et légumes transformés de répondre aux aspirations des consommateurs, tout en préservant l’environnement et en ayant un impact social et économique positif ?
Organisé par le CTCPA, l’Inrae SQPOV UMR 408 et l’UMR QualiSud, cet événement est destiné aux chercheurs et jeunes scientifiques du monde entier, concernés par tous les aspects de la transformation des fruits et légumes.
Programme

Réseau Actia

Le Critt agroalimentaire PACA vient d'obtenir 

sa certification Qualiopi

Parmi les premiers organismes de formation de l'agro-alimentaire à obtenir cette marque de qualité exigeante, cette certification sur le référentiel national unique montre d'ores et déjà le haut niveau de qualité des formations du Critt. Elle sera obligatoire au 1er janvier 2022, afin que les entreprises puissent faire prendre en charge les coûts des formations.

Cette certification qualité est délivrée au titre de la catégorie « Actions de formation »

et couvre toutes les actions collectives et individuelles.

Septembre 2020

 

 

Covid-19 - Lignes directrices pour l’adaptation des conditions de pratique de l’évaluation sensorielle
Depuis le début du déconfinement, les Centres Actia experts en évaluation sensorielle se sont associés pour rédiger des lignes directrices. Elles concernent les conditions spécifiques à mettre en œuvre pour assurer une activité d’évaluation sensorielle dans le contexte actuel de la pandémie de la Covid-19. Ces dispositions restent transitoires. Elles évoluent au fur et à mesure que les restrictions sont levées.
Ces lignes directrices concernent les tests réalisés en laboratoire. Les méthodologies mises en œuvre habituellement restent inchangées. Mais des précautions supplémentaires doivent être prises, en conformité avec les recommandations et exigences réglementaires.

Télécharger le document
Contact : Virginie Herbreteau, v.herbreteau@actalia.eu

Juillet 2020

 

Astredhor rejoint le réseau Actia

Depuis début 2020, l’Institut technique de l’horticulture a intégré le réseau Actia en tant que partenaire technique. Astredhor conçoit et met en œuvre des programmes de recherche et d’innovation au service des professionnels de l’horticulture, de la fleuristerie et du paysage.  L’Institut s’appuie sur six unités régionales composées de dix stations d’expérimentation qui portent le projet de l’institut et le déclinent au sein de leurs territoires. Il regroupe plus de cent collaborateurs et plus de mille cent adhérents. Son intérêt principal à rejoindre le réseau est lié à ses objectifs de développement dans la chimie du végétal, les biomatériaux et les fleurs comestibles.

Juin 2020

 

LE GUIDE ACTIA « APTITUDE DES EMBALLAGES AU CONTACT DES ALIMENTS » MIS À JOUR EN FRANÇAIS ET DISPONIBLE EN ANGLAIS

Face à un contexte réglementaire complexe et afin d’accompagner les industriels de l’agro-alimentaire dans la mise en conformité de leurs emballages, trois centres partenaires du RMT Actia Propack food (CTCPA, IPC et LNE) ont collaboré à la rédaction de ce guide pratique à l’usage des industriels. 

Mis à jour récemment sur les aspects réglementaires en français, il a également fait l'objet d'une traduction en anglais dans le cadre du projet européen Fitness

Ce guide, en versions française et anglaise, est téléchargeable gratuitement sur le site de l'ACTIA.

Avril 2020

 

MOOC QUALITÉ DES ALIMENTS

À nouveau en ligne du 30 mars au 29 mai 2020
Via ce MOOC de quatre semaines, l’ACTIA vous propose d’appréhender les qualités microbiologique, nutritionnelle, sensorielle et environnementale d’un aliment et la manière dont elles interagissent.
En seulement une heure par semaine, complétez vos connaissances sur des sujets fondamentaux de l’agro-alimentaire afin de vous ouvrir à de nouvelles perspectives.

mooc.actia-asso.eu 
Mars 2020 

 

Lancement de 8 nouveaux RMT 2020
Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a agréé huit RMT, à partir de janvier 2020, pour 5 ans, suite aux avis du conseil scientifique et technique de l'ACTIA :

QUALIMA « MAÎTRISE DE LA QUALITÉ MICROBIOLOGIQUE DES ALIMENTS » - Animation : AERIAL/ACTALIA

Valérie Stahl, v.stahl@aerial-crt.com - Catherine Denis, c.denis@actalia.eu
ÉCOVAL « ÉCO-CONCEPTION ET ÉVALUATION » - ITERG

Fabrice Bosque : f.boque@iterg.com
QUADIFERM « PRODUITS FERMENTÉS ET DISTILLÉS » - IFV

Marie-Charlotte Colosio, marie-charlotte.colosio@vignevin.com

PROPACK FOOD « EMBALLAGES DURABLES ET ALIMENTS » - LNE/CTCPA

Catherine Loriot, catherine.loriot@lne.fr - Patrice Dole, pdole@ctcpa.org

TRANSFOBIO « TRANSFORMATION DES PRODUITS BIO  » - CRITT PACA/ITAB

Cyril Bertrand, cyril.bertrand@critt-iaa-paca.com - Rodolphe Vidal, Rodolphe.vidal@itab.asso.fr
AL-CHIMIE « CONTAMINANTS CHIMIQUES » - ACTA/ITERG/INRAE

Émilie Donnat, emilie.donnat@acta.asso.fr - Florence Lacoste, f.lacoste@iterg.com - Jean-Michel Savoie, jean-michel.savoie@inra.fr
PROT&IN « PROTÉINES VÉGÉTALES » - ADIV/ITERG

Valérie Scislowski, valerie.scislowski@adiv.fr - Carine Bonnet, c.bonnet@iterg.com

ÉCOFLUIDES « EFFICIENCE ÉNERGIE & EAU » - CRITT PACA/CTCPA

Yvan Deloche, yvan.deloche@critt-iaa-paca.com - Marie-Pierre Labau, mplabau@ctcpa.org

Janvier 2020

 

Lancement d’une UMT 2020

Suite à l’avis du conseil scientifique et technique de l'ACTIA, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a agréé une UMT à partir de janvier 2020, pour 5 ans :

 PROTORISK « Caractérisation et maîtrise de la contamination des aliments par les parasites protozoaires Cryptosporidium spp., Giardia duodenalis et Toxoplasma gondii ».

Elle s’inscrit dans la continuité de l’UMT Protorisk 2015 et associe, comme précédemment, Actalia et l’EA7510-Escape qui est colabellisée par les universités de Reims Champagne-Ardenne et de Rouen Normandie et qui héberge les CNR de la Toxoplasmose et CNR-laboratoire expert Cryptosporidioses. Stéphanie Lacarbona, s.lacarbona@actalia.eu

Janvier 2020

 

Instruction technique de la DGAL sur la durée de vie microbiologique des aliments de décembre 2019 contribution du RMT Actia Qualima

L’instruction technique DGAL/SDSSA/2019-861 a pour objectif de préciser, de façon générale, les moyens dont les exploitants du secteur alimentaire disposent pour déterminer, valider et vérifier la durée de vie microbiologique (DVM) des denrées alimentaires qu’ils fabriquent et mettent sur le marché. Les obligations réglementaires sont rappelées. Les différents outils disponibles pour la réalisation des études de DVM sont présentés. Un logigramme est proposé pour aider, d’une part, les entreprises à hiérarchiser, au cas par cas, les moyens à déployer pour valider et/ou vérifier les DVM, et, d’autre part, les inspecteurs à vérifier la pertinence des dossiers présentés par les exploitants du secteur alimentaire.
L’instruction technique définit également les modalités de validation des dossiers de durée de vie microbiologique.
Le RMT Actia Qualima a rédigé deux documents cités en référence dans l’Instruction téléchargeables sur la page du RMT Qualima 2020 :
- Lignes directrices sur la microbiologie prévisionnelle et l’interprétation des résultats.
- Note sur l’Appréciation quantitative de l’exposition et/ou des risques.
Contacts : Valérie Stahl, v.stahl@aerial-crt.com et Catherine Denis, c.denis@actalia.eu

Janvier 2020

 

Normalisation en sécurité des aliments : le réseau Actia fortement engagé

Depuis plusieurs années, le réseau s’investit dans les activités de normalisation, tant aux niveaux national, européen, qu’international. Par son expertise reconnue en qualité et sécurité des aliments, l’ACTIA assure notamment la présidence de la commission Afnor V01C « Traçabilité et sécurité des aliments - Management et hygiène » (représentée par Anne-Gaëlle Mellouet du CTCPA), participe activement à ses groupes de travail et anime le groupe international ISO/TC 34/SC 9/WG 19 « Lignes directrices pour conduire des tests de croissance » (représentée par Florence Postollec de l’Adria). Dans ce cadre, les Centres Actia ont contribué à la parution de deux normes d’application volontaires : la norme internationale ISO 20976-1, datée de mars 2019, relative aux tests de croissance et la norme française NF V01-003, datée de décembre 2018, fixant des lignes directrices pour la réalisation de tests de vieillissement microbiologique.

À l’occasion de ces publications, la revue Lamy Droit alimentaire  a interviewé Valérie Stahl et Florence Postollec, chefs de projets en microbiologie dans les ITAI Aerial et Adria, dans un article intitulé « Test de vieillissement microbiologique et test de croissance, les méthodes s’harmonisent au niveau international » dans l’édition de septembre 2019. Ces normes constituent un outil pour les exploitants du secteur alimentaire qui doivent garantir la sécurité sanitaire de leurs produits en application de la législation européenne.

Contacts : Valérie Stahl, v.stahl@aerial-crt.com et Florence Postollec, florence.postollec@adria.tm.fr

Janvier 2020

 

Perturbateurs endocriniens dans les contenants en PlastiqUe 

L'Assemblée nationale a créé, le 1er février 2019, une mission d'information commune sur les perturbateurs endocriniens présents dans les contenants en plastique alimentaires, cosmétiques et pharmaceutiques. Cette mission est présidée par Monsieur Michel Vialay (député des Yvelines), les co-rapporteures sont Madame Claire Pitollat (députée des Bouches-du-Rhône) et Madame Laurianne Rossi (députée des Hauts-de-Seine). L’ACTIA a été auditionnée le 11 septembre 2019 ; Didier Majou (directeur de l'Actia) était accompagné du professeur Marie-Christine Chagnon (toxicologue, Inserm, AgroSupDijon) et de Philippe Saillard (expert alimentarité des emballages, CTCPA).

L’audition a porté sur les quatre points suivants :

- déterminer les transferts de perturbateurs endocriniens présents dans les contenants en plastique vers le contenu et l’organisme humain ;

- déterminer leurs effets sur la santé et les différentes pathologies qui en découlent ;

- établir et mettre en œuvre des techniques de substitution ;

- mieux appréhender la question des transferts des perturbateurs endocriniens, issus des déchets en plastique disséminés dans la nature et les eaux usées, ainsi que leurs effets lorsqu’ils réintègrent la chaîne alimentaire. 

Septembre 2019

 

ADRIANOR LANCE BAIA, L'ANNUAIRE DES INGRÉDIENTS ALIMENTAIRES
Forte de trente années d’expérience au service des industriels de l’agro-alimentaire, Adrianor a rassemblé au sein de l’annuaire Baia des milliers d’ingrédients, ainsi que les contacts des fournisseurs qui les proposent. Ces données sont maintenant accessibles sur le site internet d’Adrianor. Cet outil est très simple d’utilisation et facilite le quotidien des acteurs de la R&D et des achats. Il permet de mettre en relation les industriels de l’agro-alimentaire avec les fournisseurs d’ingrédients et additifs alimentaires et de rechercher des solutions alternatives à certains ingrédients pour obtenir une même fonctionnalité.
En fonction des contraintes de développement, il est possible d’affiner les résultats selon certains critères (source à privilégier, bio, vegan…).
Toutes les informations
Contact : Élodie Buchet, e.buchet@adrianor.com
Septembre 2019

 

LE 10 SEPTEMBRE 2019 : INAUGURATION DE LA PLATE-FORME EXPÉRIMENTALE D’IRRADIATION D’AERIAL, FEERIX®
Cette plate-forme est basée sur des technologies de pointe en matière d’accélération d’électrons et de génération de rayons X de forte énergie.
Installé dans une extension du bâtiment d’Aerial de 800 m², le Rhodotron®, qui pèse près de onze tonnes, est issu d’une technologie développée par le CEA et industrialisée par la société belge IBA, partenaire du projet; il permet d’étudier, sur une configuration originale à deux lignes de faisceaux séparées (électrons et rayons X), l’ensemble des applications multisectorielles de l’ionisation, telles que la stérilisation de dispositifs médicaux, l’amélioration des propriétés de polymères ou encore l’ionisation des aliments.
Contact : Benoît Duranton, b.duranton@aerial-crt.com
Septembre 2019

 

Le Cervia Paris Île-de-France devient
Île-de-France Terres de saveurs

En décidant le mercredi 19 juin 2019, lors d’une assemblée générale extraordinaire, de donner une nouvelle identité à leur organisme, les membres adhérents de l’association ont fait le choix fort de revendiquer une part importante de l’identité du territoire francilien, de la valoriser et de la faire partager par tous, professionnels des secteurs agricoles et alimentaires, ainsi qu’aux consommateurs

franciliens. Avec cette nouvelle dénomination, c’est donc l’ensemble de cette filière d’excellence francilienne allant « du champ à l’assiette », de l’amont à l’aval qui est mis en valeur de manière

distinctive et volontaire. Les missions en tant que Partenaire interface de l’ACTIA restent inchangées.

Contact : Marc Graindorge, marc.graindorge@cervia.fr 

Juillet 2019


L’Itab élargit son champ d’action et devient
l’Institut de l’agriculture et de l’alimentation biologiques

Créé pour « développer des techniques au service des systèmes agricoles Bio, productifs, durables et résilients », l’Itab élargit aujourd’hui son champ d’action « aux systèmes alimentaires Bio et durables ». Initialement Institut technique agricole, l’Itab est devenu Institut technique agro-industriel en 2017. Pour accompagner ce changement, l’Itab se nomme désormais l’Institut de l’agriculture et de l’alimentation biologiques et se dote d’un nouveau logotype. L’objectif : « accompagner plus généralement la transition vers l’agro-écologie, en cohérence avec les attentes des consommateurs et de la société », précise l’institut.

Mars 2019

 


MOOC QUALITÉ DES ALIMENTS

À nouveau en ligne du 7 janvier au 4 mars 2019
Via ce MOOC de quatre semaines, l’ACTIA vous propose d’appréhender les qualités microbiologique, nutritionnelle, sensorielle et environnementale d’un aliment et la manière dont elles interagissent.
En seulement une heure par semaine, complétez vos connaissances sur des sujets fondamentaux de l’agro-alimentaire afin de vous ouvrir à de nouvelles perspectives.

mooc.actia-asso.eu 
Décembre 2018    

 

Six ITAI reconnus par la DGAL pour valider les dossiers de durée de vie microbiologique des aliments

Les exploitants du secteur alimentaire doivent s’assurer que les denrées alimentaires mises sur le marché ne sont pas dangereuses. Pour cela, ils élaborent un plan de maîtrise sanitaire afin de définir des mesures de maîtrise des dangers identifiés et vérifient que ces mesures de maîtrise sont efficaces. La validation et la vérification des durées de vie microbiologiques des aliments font partie de ces mesures de maîtrise. Certains exploitants du secteur alimentaire ou des interprofessions peuvent souhaiter bénéficier d’un avis complémentaire sur leurs dossiers de durée de vie microbiologique.
Dorénavant, les expertises des ITAI membres du réseau RMT Actia Qualima, ACTALIA, ADIV, ADRIA, AÉRIAL, CTCPA, IFIP, sont reconnues par la direction générale de l’Alimentation du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation : les dossiers de validation de la durée de vie qu’ils rédigent sont considérés comme validés de fait par l’administration.

Instruction présentant les modalités définies pour la validation des dossiers de durée de vie microbiologique

Avril 2018

Recherche & Développement

Lancement de deux projets de formation européenS ERASMUS+

pour l'ACTIA

 

PROJET EQVEGAN « Qualifications et compétences européennes pour l'industrie alimentaire végétalienne »  le 1er décembre 2020

Comprenant 15 partenaires de 11 pays, dont l’ACTIA, son objectif est de concevoir et proposer des formations innovantes sur l’alimentation végétalienne, à la fois aux professionnels et aux étudiants, en sept langues (anglais, croate, finnois, français, polonais, portugais et turc).

Un portail sur les compétences, qui comprendra une base de données des parties prenantes, des profils de professionnels ainsi qu’une base de données sur l’apprentissage sera développé. Un système européen de certification des profils de poste dans ce domaine sera élaboré, ainsi que des lignes directrices facilitant la reconnaissance des compétences, reposant sur des qualifications sectorielles identifiées, dans le but de favoriser la mobilité transnationale des professionnels dans ce secteur.

 

PROJET FOSTER « L’industrie alimentaire à l’ère du numérique : nouvelles pratiques de formation et de développement des compétences, grâce à la réalité étendue »

le 1er septembre 2020

L'objectif est d'introduire la réalité étendue (xR), qui permet de fusionner des éléments virtuels et réels dans un même environnement, dans le domaine de l'industrie alimentaire. Afin d'améliorer les connaissances et capacités des étudiants, chercheurs, universitaires et professionnels de l'industrie dans cette technologie innovante, les partenaires du projet développeront :

- deux programmes intensifs de formation ;

- un outil prototype xR adapté à l'industrie alimentaire ;

- un outil d'apprentissage en ligne sur l'utilisation de l'outil prototype xR, pour permettre le transfert de connaissances aux professionnels de l'industrie et aux universitaires.

Contact : Christophe Cotillon et Gemma Cornuau

Septembre 2020

 

PARUTION : INVENTAIRE Des méthodes et kits pour la détection des résidus de biocides désinfectants

Dans ce document, les partenaires du RMT Actia Chlean ont recensé les différents tests et kits utilisables pour la détection de résidus de biocides, à partir des eaux de rinçage collectées après les opérations de nettoyage et désinfection. Il s'appuie notamment sur une étude menée dans le cadre du projet Resbiolact mené par le Cniel, l'Anses et Actalia.

L'inventaire est téléchargeable gratuitement ici

Septembre 2020

 

Il est maintenant possible de distinguer et tracer des souches de Bacillus thuringiensis du champ à l’assiette
Le 29 janvier 2020, avait lieu à Paris, la journée de restitution des projets nationaux BtID (financement Casdar) et Vegexpobt (financement FranceAgriMer) présentant différents outils permettant l’identification, la distinction et la traçabilité des souches commerciales de Bacillus thuringiensis utilisées au niveau européen pour leurs propriétés insecticides. Bacillus thuringiensis ou Bt est une bactérie ubiquiste utilisée dans le domaine agricole en protection des cultures dans les années 1950. C’est l’insecticide le plus utilisé au monde en agriculture biologique. Au niveau taxonomique, Bt appartient au groupe Bacillus cereus et reste difficile à différencier au sein de ce groupe, ce qui peut entraîner des toxi-infections alimentaires collectives ou des altérations microbiologiques.
À l’heure actuelle, B. cereus ne fait pas l’objet de critères sanitaires selon la réglementation européenne. Cependant, l’utilisation de ces bio insecticides engendre des niveaux de contamination, qui peuvent impacter fortement les industries agro-alimentaires fabriquant des aliments à base de végétaux traités par Bt. La table ronde a permis d’appréhender la problématique de manière transversale en soulignant le besoin de légiférer et statuer sur :
- l’innocuité des souches commerciales de Bt autorisées au niveau européen, qui ont pu être associées mais non impliquées, à des cas d’intoxication ;
- le manque d’alternative aux pesticides chimiques si l’utilisation de bio insecticides à base de Bt était compromise, bien que ce soit une solution biologique efficace, avantageuse et durable pour la protection des cultures.
Coordinateurs : Florence Postollec, UMT Actia Alteri’x, florence.postollec@adria.tm.fr rodolphe.vidal@itab.asso.fr - Catherine Denis, c.denis@actalia.eu

Juillet 2020

 

Accroître les compétences dans le domaine de l’efficacité énergétique pour une industrie agro-alimentaire plus durable grâce au projet Induce
Le projet européen Induce a permis le développement d’une plate-forme facilement accessible (boîte à outils Induce) où des formations, des cours en ligne, des lignes directrices et outils sont mis à la disposition des entreprises désirant améliorer leur efficacité énergétique. Cette plate-forme intègre également la méthodologie Induce : un programme spécifique d’acquisition de compétences, pour chaque entreprise accédant à la boîte à outils, a été développé. Cela
permet ainsi de trouver le programme ad hoc adapté aux besoins et possibilités de l’entreprise.
La méthodologie Induce fait le lien entre transfert de connaissances sur l’efficacité énergétique et changement des modèles organisationnels et comportementaux, permettant ainsi un vrai changement de culture et d’environnement, au sein même de l’entreprise et de ses salariés.
Site internet Induce- compte Twitter

Contact : Christophe Cotillon et Gemma Cornuau

Juillet 2020

 

Le projet Enabling met à disposition des outils pour soutenir les réseaux locaux d’innovation sur la biomasse
Depuis 2017, les partenaires du projet Horizon 2020 Enabling œuvrent pour créer des conditions appropriées au développement de biomasse utile pour les chaînes de valeur des BBPs (produits et procédés d’origine biologique). Enabling a ainsi développé plusieurs plate-formes facilitant la communication et améliorant le développement et la transformation de la biomasse :
- un atlas des bonnes pratiques permet de collecter les meilleures pratiques des BBPs, en Europe et au-delà, qui sont entièrement ou partiellement transférables à d’autres régions, ou bien qui servent d’inspiration pour les partenaires de la chaîne de valeur ;
- des activités d’accompagnement sont disponibles via un simple questionnaire en ligne, afin d’aider les producteurs de biomasse ou l’industrie BBP à adopter les meilleures pratiques émergentes et de permettre aux candidats de mieux cerner les caractéristiques de la bioéconomie et de ses composantes.
Contact : Christophe Cotillon et Gemma Cornuau

Juillet 2020

 

FIELDS : NOUVeau projet européen de formation pour l'actia
Le projet Fields, financé par le programme Erasmus+, a été lancé les 3 et 4 février 2020 à Turin (Italie). Coordonné par l’université de Turin, il comprend trente partenaires dont l’ACTIA, de douze pays différents et durera quatre ans. Il vise à répondre aux besoins actuels et futurs de compétences de l’agriculture européenne sur les aspects de durabilité, de numérique et de bioéconomie.
Fields conduira ainsi à l’élaboration d’une stratégie européenne, qui sera définie sur la base d’une analyse approfondie des besoins et sera mise en pratique dans le projet, à travers la création de guides et méthodes, ainsi que de programmes et de contenus de formation.
Contact : Christophe Cotillon et Gemma Cornuau

Avril 2020

 

Lancement du projet de recherche Casdar « DiVinCidre » : 

Développement d'Itinéraires techniques pour optimiser le caractère fruité des vins et des cidres (2020-2022)
À ce jour, peu de paramètres de qualité des moûts permettent aux professionnels de prévoir de façon certaine le profil aromatique des vins et des cidres, même lorsque les itinéraires techniques sont parfaitement maîtrisés.
L’objectif du projet DiVincidre est de mettre à disposition des élaborateurs de cidres et de vins, les éléments qui leur permettent de choisir les itinéraires de production adéquats pour mieux maîtriser le profil organoleptique des produits finis.
L’approche proposée dans ce projet est de prendre en considération plusieurs facteurs nutritionnels des levures afin de mieux expliquer la formation des composés aromatiques marqueurs du « fruité ». La mise en évidence des facteurs nutritionnels les plus impactants sur le « fruité » des cidres et des vins, doit permettre de proposer un diagnostic analytique pertinent du « potentiel aromatique fruité » des moûts, mais aussi de sélectionner des itinéraires techniques d’élaboration les favorisant.
Partenaire du projet : IFPC (pilote), IFV, Inrae Montpellier, unité Science pour l’œnologie (SPO), Nyseos, en collaboration avec l’UMT Actia Nova²Cidre et le RMT Actia Quadiferm
Contact : pascal.poupard@ifpc.eu

Février 2020

 

Déclaration nutritionnelle obligatoire : une méthode rapide pour faciliter les analyses de composition dans la viande de porc
Pour faciliter l’étiquetage nutritionnel dans la filière porc, l’Ifip travaille sur des méthodes rapides de mesure des matières grasses, acides gras saturés, protéines et humidité. La spectroscopie proche infrarouge (NIRS) semble une bonne alternative aux méthodes d’analyses chimiques.
Pour évaluer efficacement les performances de la méthode, l’Ifip a tout d’abord construit des bases de données spécifiques présentant une surreprésentation des valeurs extrêmes pour le rapport lipides/protéines et dont la composition des lipides a été modifiée par la mise en place de plusieurs modalités d’alimentation. Les équations de prévision mises au point ont été ensuite validées sur des données issues de la filière porcine pour en évaluer la précision.
La validation externe des calibrations NIRS développées a ainsi de très bonnes performances pour la prévision des taux de lipides, d’humidité et de protéines de la viande. De plus, les modèles de prévision des quantités d’acides gras saturés montrent de bonnes performances lorsqu’exprimées en quantités pour 100 g de tissu, conformément aux exigences du règlement (UE) n° 1169/2011 dit « Inco ».
Étude financée par FranceAgrimer.

Contact : antoine.vautier@ifip.asso.fr  

Février 2020

 

Le projet Ecoqualina « Écoconception des produits sous signe de qualité de Nouvelle-Aquitaine », une action fédératrice pour le Réseau Actia Nouvelle-Aquitaine

Le réseau ACTIA Nouvelle-Aquitaine et l’Agence de l’Alimentation Nouvelle-Aquitaine (Aana) ont initié un projet pour accompagner des filières en Nouvelle-Aquitaine sous Signe officiel de la qualité et de l’origine (SIQO) dans une démarche d’éco-conception.

Il vise à identifier, en vue de leur éventuelle intégration aux côtés des critères de qualité spécifiques au produit, des critères d’amélioration de la performance environnementale du produit tout au long de sa chaîne de valeur.

Quinze produits  seront étudiés : agneau de Poitou-Charentes IGP/LR, agneau du Limousin IGP - agneau du Périgord IGP/LR, agneau de lait des Pyrénées IGP/LR, fromage Ossau-Iraty AOP, beurre Charentes-Poitou AOP, jambon de Bayonne IGP, porc du Sud-Ouest IGP, pruneau d’Agen IGP, huîtres Marennes Oléron IGP/LR.

* IGP : Indication géographique protégée - LR : Label rouge - AOP : Appellation d’origine protégée

Contact : Fabrice Bosque, f.bosque@iterg.com 

Février 2020

 

LES PARTENAIRES DU PROJET PRO-ORG RECHERCHENT DES ENTREPRISES POUR TESTER LE GUIDE SUR LA TRANSFORMATION DES PRODUITS BIO 

L’université des Sciences de la vie de Varsovie (Pologne) partenaire du projet Core Organic Pro-Org visant à proposer un guide de bonnes pratiques de transformation à l’usage des opérateurs bio européens, a organisé une réunion de projet, les 11 et 12 septembre 2019, à Varsovie. À cette occasion, les partenaires ont pu travailler sur la proposition de cadre d’évaluation des procédés de transformation, présenter les résultats de l’étude « Bio produit » menée par l’université de Münster et planifier le lancement de l’étude marketing par le FIBL (Institut de recherche de l’agriculture biologique de Suisse).
Le projet arrive à mi-parcours, les partenaires sont actuellement à la recherche d’entreprises qui souhaiteraient participer à la phase d’essai du guide de bonnes pratiques.
Concrètement, il s’agira de tester le cadre d’évaluation afin de vérifier sa pertinence pour différentes filières et s’il correspond aux attentes des entreprises afin d’améliorer les différentes qualités de leurs produits transformés.
Pour participer au test, merci de contacter Rodolphe Vidal : rodolphe.vidal@itab.asso.fr ou Christophe Cotillon, c.cotillon@actia-asso.eu.
Pour suivre le projet, vous pouvez vous inscrire à la lettre d’information Pro-Org en bas des pages du site.

Décembre 2019

 

DES FLORES PROTECTRICES POUR DÉFENDRE LES SURFACES DES ATELIERS CHARCUTIERS CONTRE LES GERMES INDÉSIRABLES
Dans ce projet Prosurf mené par l’Ifip, AgroParisTech et la société Chr.Hansen et financé par FranceAgrimer, l’objectif est de mettre au point un procédé d’aspersion de flores protectrices sur des surfaces ouvertes, puis d’évaluer les performances de deux ferments à l’encontre de l’implantation de flores indésirables. Deux germes ont été choisis, un germe pathogène (Listeria monocytogenes) et un germe d’altération (Pseudomonas fluorescens), ainsi que deux types de matériaux de surface (acier inoxydable et polymère).
Les différents essais ont permis de valider les paramètres : type de buse, temps de pulvérisation, cycle de travail, distance de pulvérisation, temps de séchage. Les essais de co-inoculation des ferments et des germes indésirables ont montré l’efficacité d’un ferment spécifique sur Listeria monocytogenes.
Des essais complémentaires sont en cours pour renforcer l’adhérence des ferments aux matériaux et ainsi optimiser l’efficacité barrière à l’encontre de l’implantation des flores indésirables. Des essais sur ligne pilote seront ensuite programmés.
Contact : bastien.fremaux@ifip.asso.fr

Octobre 2019

 

Projet Fitness : la plate-forme digitale sur les emballages en test !
Le projet Fitness, coordonné par l’Actia assistée du LNE et financé dans le cadre du programme européen Erasmus+, a pour but de mettre en place, d’ici août  2020, une plate-forme digitale ouverte à tous sur la thématique de l’emballage. Elle contiendra, entre autres, des cours, des guides, des quiz et des webinaires en anglais adaptés à différents niveaux de compétences.
Depuis l’été 2019, cette plate-forme en ligne existe sous forme beta et une partie des cours est déjà consultable. La prochaine phase du projet consiste à tester les contenus auprès de publics cibles, étudiants, doctorants, enseignants et industriels dans les différents pays partenaires du projet : Allemagne, Croatie, Espagne, France, Portugal. Les commentaires et retours collectés à l’issue de ces sessions permettront d’améliorer les contenus.
La première session organisée à Freising (Allemagne) par TUM / Fraunhofer pendant trois jours, du 9 au 11  septembre 2019, a été un véritable succès !
Contacts : Gemma Cornuau, g.cornuau@actia-asso.eu & catherine.loriot@lne.fr
Octobre 2019

 

IPC MONTE EN CAPACITÉ SUR LE RECYCLAGE DES EMBALLAGES EN PLASTIQUE : DEUX PROJETS DE RECHERCHE AVEC CITEO ET D'AUTRES PARTENAIRES
SUPErPE, porté par un industriel du film et en partenariat avec le CTCPA, a pour objectif de développer une technologie de recyclage du polyéthylène et du polypropylène basée sur l’utilisation du CO2 supercritique. Il associe également un industriel de l’emballage cosmétique, une unité de recherche de l’université de Saint-Étienne et une plate-forme spécialisée dans la technologie supercritique.
Le deuxième projet, conclu avec le Cotrep (Centre de ressources et d’expertise sur la recyclabilité des emballages ménagers en plastiques), réunit Citeo, Valorplaste et Elipso et a pour objectif d’améliorer la recyclabilité des emballages souples. Une ligne de recyclage test de petite capacité sera mise en place sur deux des sites d’IPC, à Oyonnax et Alençon. Sur la base d’un protocole établi avec les deux recycleurs français d’emballages souples, Barbier et Machaon, elle reproduira les étapes du recyclage (broyage, lavage etc.) pour tester et étudier le comportement de ces emballages chez les recycleurs.
Ces deux projets portent sur deux catégories d’emballages souples, les films plastiques étirables en polyéthylène (PE) et les complexes constitués de plusieurs composants et / ou d’autres types de résines plastiques, comme le polypropylène (PP).
Contact : jacques.thebault@ct-ipc.com
Octobre 2019

 

Projet Foodfreeze : comment gérer le givre dans les entreprises agro-alimentaires ?

La gestion du givre, lors des opérations de surgélation et de stockage des produits, est faite de manière empirique. Or le givre a un impact sur l’efficacité énergétique des installations, mais potentiellement aussi sur la qualité des produits congelés ou surgelés.

Quatre partenaires du Réseau Actia Écofluides, Oniris (coordinateur), le Cetiat, Aquimer et le Critt Agroalimentaire Paca se sont donc saisis de ce sujet au côté d’un fournisseur d’équipements, GEA Réfrigération. Retenu à l’appel à projets de recherche Énergie durable de l’Ademe, Foodfreeze a démarré en juin 2018, et se terminera fin 2021. Foodfreeze permettra de proposer aux industriels de l’agro-alimentaire et aux professionnels du froid des modèles numériques de simulation de la croissance du givre afin d’optimiser les séquences de dégivrage. Une méthode de diagnostic des surgélateurs sera également développée.

Contact : cyril.toublanc@oniris-nantes.fr

Juillet 2019

 

Développement des circuits courts : votre avis nous intéresse pour faire avancer le projet européen Smartchain

L’ACTIA et le CTCPA participent au projet européen Smartchain sur les circuits courts qui rassemble quarante-trois partenaires issus de onze pays. Il se base sur dix-huit études de cas de circuits courts réparties dans toute l’Europe. L’objectif principal du projet est d’identifier, à partir de ces cas d’études, les facteurs clés permettant d’influencer le développement du circuit court.

Dans le cadre de ce projet, un questionnaire a été élaboré afin d’identifier les leviers et obstacles au développement de ces circuits. Il est destiné à tous les acteurs de la chaîne agro-alimentaire que ce soient les producteurs, transformateurs, distributeurs, mais aussi toutes les structures de support et d’accompagnement.

Merci de prendre quelques minutes pour répondre au questionnaire disponible via ce lien. Vos connaissances et votre retour d’expérience nous apporteront une aide précieuse pour faire avancer le projet.

Ce projet est financé par le programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 de l’Union européenne dans le cadre de la convention de subvention n° 773785.

Juillet 2019

 

Le projet Oxyvir de l’UMT Actia Virocontrol mis à l’honneur au salon de l’Agriculture

Vendredi 1er mars 2019 au salon de l’Agriculture s’est tenue une table ronde sur le thème « Les aquacultures, des filières d’avenir », organisée par la direction des Pêches maritimes et de l’Aquaculture du ministère de l’Agriculture. Actalia y a été convié pour présenter le projet Oxyvir, financé par le FEAMP et la région Normandie, qui a pour but de développer une méthode permettant de discriminer les norovirus infectieux des norovirus non infectieux dans les coquillages, et ainsi améliorer la gestion du danger à norovirus par les pouvoirs publics. Choisi parmi une cinquantaine de projets financés par le FEAMP, les résultats d’Oxyvir attendus pour 2020 représentent un réel enjeu pour l’aquaculture en participant à la pérennité de la filière conchylicole.

Contact : Nicolas Boudaud, n.boudaud@actalia.eu

Mars 2019

Lettre d'information Actia

L’Actia édite chaque trimestre une lettre d’information scientifique et technique faisant une synthèse des activités et résultats scientifiques des centres du réseau Actia. Vous pouvez télécharger ci-dessous toutes les lettres Actialités ayant été publiées.

 

ABONNEMENT LETTRE D'INFORMATION ACTIA

JUILLET 2020

 

FÉVRIER 2020

 

OCTOBRE 2019

 

JUILLET 2019

 

MARS 2019

 

NOVEMBRE 2018

 

AOÛT 2018

 

AVRIL 2018

 

NOVEMBRE 2017

 

JUIN 2017

 

FÉVRIER 2017

 

NOVEMBRE 2016

 

JANVIER 2016

 

OCTOBRE 2015

 

JUIN 2015

 

JANVIER 2015

 

NOVEMBRE 2014

 

JUILLET 2014

 

JANVIER 2014

 

SEPTEMBRE 2013

 

MAI 2013

 

 

 

 

 

Revue de presse

POUR ACCÉDER AUX REVUES DE PRESSE VEUILLEZ VOUS IDENTIFIER

RÉSERVÉ AUX MEMBRES DU RÉSEAU ACTIA AYANT DÉJÀ REÇU

LEURS IDENTIFIANTS D’ACCÈS EXTRANET.

 

Vous recherchez

Contact

16 rue Claude-bernard . 75231 PARIS CEDEX 05

Tél. : 33 (0)1 44 08 86 20 . FAX : 33 (0)1 44 08 86 21

Courriel : actia@actia-asso-eu

Plan d’accès

Actualités

Informations légales