ACTIA
INSTITUTS TECHNIQUES
CENTRES PARTENAIRES
GUIDES & OUTILS
R&D
EUROPE
INTERNATIONAL
Liens Utiles
Biocircle 2

INCITER LES PAYS DE LA COOPÉRATION INTERNATIONALE À PARTICIPER
AUX PROJETS EUROPÉENS DU SECTEUR AGRO-ALIMENTAIRE


Christophe Cotillon (Actia)
Tél. : 33 (0)1 44 08 86 15


Apre (Italie)

Partenaires

Vingt-et-un partenaires.
Cinq pays européens : Allemagne (Centre de recherche Jülich), France (Actia), Grèce (Hellenic Food Authority-Efet), Hongrie (fondation des Sciences et Technologies-Tetalap).

Seize pays tiers : Afrique du Sud (département des Sciences et Technologies d'Afrique du Sud), Argentine (ministère des Sciences, de la Technologie et de l'Innovation), Brésil (fédération brésilienne de la Recherche agricole -Embrapa), Canada (Agriculture et agro-alimentaire Canada), Chili (Conicyt), Chine (académie des sciences de l'Agriculture), Égypte (centre national de la Recherche-NRC), Ghana (forum pour la recherche agricole en Afrique), Inde (université Jawaharlal Nehru), Kazakhstan (ministère de l'Éducation et des Sciences-InExCB-Kz), Maroc (Hassan II Institut d'agronomie et de médecine vétérinaire), Mexique (université de Mexico), Nouvelle-Zélande (Euro Research Support Limited), Russie (académie des Sciences-INBI), Tunisie (centre de biotechnologie de Borj-Cedria), Ukraine (université nationale de la vie et des sciences de l'environnement-Nubip).


Février 2011


24 mois

Référence
Call FP7-KBBE-2010-4
CSA (action de coordination et de soutien)
Objectifs

Au sein du 7e PCRD, la nécessité d’un partenariat étroit entre les points de contact nationaux (NCPs) européens et ceux des pays tiers est clairement établie.
En deux ans, BioCircle a étendu le réseau des points de contact nationaux, participant au thème 2 « Agriculture, alimentation, pêche et biotechnologies », aux points nationaux pour les pays tiers considérés comme des partenaires majeurs (Bio NCP pays tiers).
Il s’agit à présent de renforcer ce partenariat et d’intensifier la participation des chercheurs des pays tiers dans les projets de recherche européens.

Trois grands rôles pour ce réseau mondial
Devenir déterminant dans le cadre de partenariats stratégiques engageant les meilleurs scientifiques des pays tiers et l’Europe.
Faciliter l’accès à des environnements de recherche différents pour les chercheurs européens.
Aider à cerner les problèmes auxquels les pays tiers font face, et qui ont un intérêt multilatéral, rendant ainsi les recherches intéressantes et bénéfiques à un plus grand nombre.

Actions

Mise en place de coordinateurs régionaux, ayant pour rôle d’animer les actions entre les pays d’une même région et avec l’Europe, ainsi que de promouvoir le potentiel de recherche des pays tiers. Quatre régions ont ainsi été définies : Afrique & pays méditerranéens, Asie & Océanie, Europe de l’Est & Asie centrale, et Amérique.

Formation des chercheurs à un niveau national et régional, ainsi que la formation des Bio NCPs.

Organisation d’échanges et de visites de chercheurs entre les pays tiers et l’Europe et de conventions d’affaires, pour faciliter l’intégration des chercheurs et des entreprises des pays tiers dans les projets européens.